fbpx Skip to content

Culture

Hélène de Senneville s’installe à l’Atelier

November 30, 11:04 am

Après plus de trente-trois ans dans sa galerie à Pointe aux Canonniers, Hélène de Senneville s’installe dans l’Atelier, dans sa propriété à la Forêt Daruty. Désormais, elle se concentre dans la création mais reste toujours au service de l’art mauricien. Une occasion de revenir sur son parcours.

Entre Hélène et l’art, c’est une histoire d’amour qui débute dès l’enfance. Elle baigne dans une atmosphère artistique remplie de musique, de théâtre et d’appels à la beauté. Toutefois, après ses années collège, elle part pour des études d’orthophonie à Paris. À son retour, elle va pratiquer quelques années avant qu’elle soit rattrapée par le besoin d’une créativité tournée vers extérieure. Alors qu’elle décide de faire une pause, elle s’engage avec son mari, Didier, dans la restauration de la Maison Eurêka à Moka. Ce sera un tremplin vers « l’artisanat de grenier et le bazar ».

Editor
94 articles

Follow Ajai

Après six mois, elle se décide et ouvre la galerie de Pointe aux Canonniers. « J’ai représenté les artistes mauriciens et quelques artistes étrangers qui avaient un lien avec l’île Maurice car j’ai toujours favorisé mon île natale. J’adore voyager mais j’ai besoin d’exister à Maurice. Cela a toujours été mon ADN. J’ai fait de l’encadrement et de « l’artisanat d’art » pour compléter et permettre à la galerie d’art d’exister ».

Lire la vidéo

Sa personnalité en tant qu’artiste va se développer à travers le travail de l’atelier où il a fallu apporter de la décoration murale à tous les projets hôteliers et aux projets d’IRS et de RES et de villas privées. « Pour ces projets, il a fallu créer des atmosphères avec des décorateurs et des architectes. À travers cette demande, j’ai pu développer mon côté créatif. Cela voulait dire partir d’un côté simpliste pour aboutir au côté colonial recherché. Pour pouvoir le réaliser, j’ai monté un atelier qui m’accompagne ».

Cet atelier, ce sont les femmes qui, de leurs mains expertes, donnent naissance au bouillonnement créatif perpétuel qui anime Hélène. Elles sont trois à travailler avec elle dont Marjorie qui est là depuis 22 ans. « J’adore tout ce qui est art et création. Avec Hélène, c’est toujours de l’innovation qui nous pousse vers le haut. On travaille comme une équipe et on aime ce métier. On est toujours excité de faire des choses nouvelles », nous confie-t-elle. Comme ses camarades, elle habite dans le Nord et est ravie de pouvoir exercer dans des conditions qui lui permettent de s’occuper aussi de sa famille.

Entourée de cette belle équipe, Hélène peut aller chercher ses inspirations autour d’elle avec tous ses sens. Pendant le confinement, elle avoue que cela a été difficile mais après elle a compris que cette situation lui permettait de voyager à travers Maurice et proposer de nouvelles collections dont des affiches inspirées par le style des années cinquante et le stand Marsan Zimaz qui propose ses créations dans différents points de l’île.

Ce stand a été présenté en premier au label Made in Moris dont l’atelier fait partie, déclare fièrement Hélène. « Le Made in Moris rentre complètement dans mon ADN. Je sais qu’il faut importe des choses mais tant que mes ressources ne sont pas poussées au défi, à la capacité de réussir, je ne suis pas bien dans ma peau. Je sais que je coûte plus cher mais je suis à Maurice et je veux travailler avec Maurice. Donc ce label me colle à la peau. Le Made in Moris a une équipe dynamique qui va chercher les artisans. Et aujourd’hui on est en train de découvrir un vivier extraordinaire de gens créatifs, de gens qui ont envie de faire travailler leur pays. On se retrouve au sein de Made in Moris comme une famille avec des gens qui parle le même langage ».

Infos
Atelier Hélène de Senneville,
Chemin du Moulin à Vent,
La Forêt Daruty, Petit Raffray

59709784
disenvil@intnet.mu

Culture
Made in Moris

Show Your Support

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Like it 3