fbpx Skip to content

Our people

Emmanuelle ou le goût des bonnes choses

August 31, 9:22 pm

Figure incontournable de la restauration, et en particulier des produits de choix, Emmanuelle Coquet se lance dans de nouvelles aventures avec Food Attitude, fidèle à cet esprit d’entrepreneur hérité de ses parents. Elle, qui a le goût des bonnes choses, souhaite maintenant apporter une dimension plus terroir local à son entreprise sans pour autant transiger sur la qualité.

Cette nouvelle orientation d’Emmanuelle n’est pas surprenante car au cours de sa carrière Emmanuelle s’est fait remarquer par son esprit d’innovation. Pas étonnant pour la fille de Rosa Nicolin et Norbert Coquet, grand nom de la restauration, ancien chef du Chaland (aujourd’hui Shandrani), qui a lancé Nobby’s et Luigi’s fameux restaurants de Curepipe et importateurs de produits, l’Épicerie Gourmande.

Editor
48 articles

Follow Ajai

En 1982, à l’âge de six ans, elle suit ses parents en Afrique du Sud quand son père devient directeur du restaurant Encore au théâtre de Pretoria (ce qui a permis à Emmanuelle de voir Le Lac des Cygnes au moins 50 fois). Elle revient au pays en 1996 pour s’occuper de Nobby’s alors que son père se lance dans l’importation de produits de qualité d’Afrique du Sud, notamment la viande la tomate en boîte et la mozzarella. Emmanuelle le rejoint en 1998 et la boîte va grandir grâce à son sens du relationnel.

Pourtant, six ans plus tard, elle démissionne et s’envole pour Dubaï pour travailler pour une compagnie australienne. « C’est sans doute la meilleure période de ma vie. Je vais faire des rencontres extraordinaires, comme un cheikh émirati qui va devenir un ami très proche. Grâce à lui, je côtoie le grand luxe et je commence à faire les franchises avec des marques renommées », nous confie-t-elle.

À la demande de son père, elle revient à Maurice en 2010, pour reprendre le business et lance Gourmet Emporium et les magasins l’Épicerie (Floréal, Grand Baie et Tamarin). Une initiative qui va rendre accessible des produits de qualité, jusqu’ici réservés à l’hôtellerie, au public. L’année dernière, elle s’associe avec Raynaud les Halles pour apporter une dimension internationale à l’entreprise. Néanmoins, Emmanuelle, avec sa bougeotte habituelle, pense à d’autres projets et le confinement sanitaire va nourrir sa réflexion.

J’adore faire du social, les bonnes choses, et voyager. J’ai toujours la positive attitude. En dépit de la Covid-19 et de l’économie en berne, j’ai pensé à créer Food Attitude. C’était une phase de réorientation. Je suis reconnaissante à mon père qui a lancé ses découvertes à travers le palais mais aujourd’hui à la vue de la situation mondiale mais aussi par rapport à ma philosophie qui fait une large part au spirituel, je suis à la recherche de la tradition, des produits du terroir ; je veux faire la promotion et la valorisation des produits et du savoir-faire mauricien.

J’ai toujours mis en avant les talents des Mauriciens et maintenant je vais lancer une gamme de produits comme la confiture, le sucre, le chocolat, baies roses et le thé sous la marque Food Attitude ».

Emmanuelle veut proposer de plus en plus de produits durables et rendre les magasins l’Épicerie encore plus durables tout en gardant la qualité. Elle souhaite soutenir l’agriculture raisonnée et créer des industries autour des produits locaux longtemps comme le sucre d’orge, le gâteau coco et autres saveurs de Maurice. « Il y a sans doute un manque de savoir-faire de certains artisans et il faudra les former mais cet investissement en vaudra la peine et créera des emplois ».

Cet engagement dans le social n’est pas nouveau pour elle qui a grandi dans l’Afrique du Sud toujours sous l’apartheid mais qui commençait à s’ouvrir sous l’ère de Frederic de Klerk. Au St Dominic’s Catholic School, où elle étudiait en compagnie de la fille de Chris Hani (militant de l’ANC assassiné) elle faisait déjà beaucoup de social pour les régions rurales. À Maurice, elle est très présente dans la région de Riambel où elle habite. Elle est aussi avec les Chefs de cœur, une association qui lève des fonds pour envoyer des enfants se faire opérer à l’extérieur et elle est à côté des femmes battues. Une générosité hors pair qui caractérise Emmanuelle au même titre que son rire, sa bonne humeur et son goût pour les bonnes choses. Bonne continuation Emmanuelle !

Emmanuelle or the taste of good things

A key figure in the restaurant business, and in particular in premium products, Emmanuelle Coquet is embarking on new adventures with Food Attitude, faithful to this entrepreneurial spirit inherited from her parents. She, who has a taste for good things, now wishes to bring a more local dimension to her company without compromising on quality.

This new orientation is not surprising because during her career Emmanuelle has made a name for herself through her innovative spirit. Not surprising for the daughter of Rosa Nicolin and Norbert Coquet, a great name in the restaurant business, former chef of Le Chaland (now Shandrani), who launched Nobby’s and Luigi’s famous Curepipe restaurants and product importers, l’Épicerie Gourmande.

In 1982, at the age of six, she followed her parents to South Africa when her father became director of the restaurant Encore at the Theatre in Pretoria (which enabled Emmanuelle to see Swan Lake at least 50 times). She returned home in 1996 to run Nobby’s while her father started importing quality products from South Africa, including meat, canned tomatoes and mozzarella. Emmanuelle joined him in 1998 and the company grew thanks to her interpersonal skills.

However, six years later, she resigned and flew to Dubai to work for an Australian company. « It was probably the best period of my life. I made extraordinary encounters, like an Emirati sheikh became a very close friend. Thanks to him, I got in contact with luxury goods and started to do franchises with famous brands, » she confides.

At her father’s request, she returned to Mauritius in 2010 to take over the business and launched Gourmet Emporium and l’Épicerie shops (Floréal, Grand Baie and Tamarin). An initiative that will make quality products, hitherto reserved for the hotel industry, accessible to the public. Last year, she joined forces with Raynaud les Halles to bring an international dimension to the company. Nevertheless, Emmanuelle, with her usual fidgets, is thinking of other projects and the sanitary confinement has fed her reflection.

« I love socialising, doing good things and travelling. I always have a positive attitude. In spite of Covid-19 and the economy at half mast, I thought of creating Food Attitude. It was a phase of reorientation. I am grateful to my father who launched his discoveries through the palate, but today, in view of the world situation but also in relation to my philosophy which is largely spiritual, I am in search of tradition, of local products; I want to promote and enhance the value of Mauritian products and know-how. I have always put forward the talents of Mauritians and now I am going to launch a range of products such as jam, sugar, chocolate, pink berries and tea under the Food Attitude brand « .

Emmanuelle wants to offer more and more sustainable products and make the grocery shops even more sustainable while maintaining quality. She wants to support sustainable agriculture and create industries around long-lasting local products such as barley sugar, coconut cake and other flavours from Mauritius.

« There is undoubtedly a lack of know-how among some craftsmen and they will need training, but this investment will be worthwhile and will create jobs.« 

This commitment to social issues is not new to her, who grew up in South Africa still under apartheid but was beginning to open up during the era of Frederic de Klerk. At St Dominic’s Catholic School, where she was studying with the daughter of Chris Hani (a murdered ANC activist), she was already doing a lot of social work for rural areas. In Mauritius, she is very present in the Riambel region where she lives. She is also with the Chefs du coeur, an association that raises funds to send children for surgery outside and she is beside battered women. An unparalleled generosity that characterizes Emmanuelle as much as her laughter, her good humour and her taste for good things. Good luck Emmanuelle !

Our people

Show Your Support

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Like it 3