fbpx Skip to content

Our people

Les « tentes vacoa » de Reotee

July 14, 2:46 pm

Tente bazar, tente tiffin pour l’école, tente manze pour les ouvriers, les tentes vacoa font partie du patrimoine mauricien. Tombées en désuétude avec l’arrivée du plastique, elles reviennent en force avec l’interdiction de ce dernier. Mais rares sont les vannières qui sont encore à l’œuvre comme Madame Reotee Bulleeram à Brisée Verdière.

Vous ne pouvez pas rater sa boutique

Vous ne pouvez pas rater sa boutique sur la grande route de Brisée Verdière, à droite en direction de Flacq, un peu après le poste de police. Des tentes colorées pendent dans la devanture ou à même le sol. À l’intérieur, M. Bulleeram attend les clients tandis que sa femme s’occupe dans la cour.

Editor
86 articles

Follow Ajai

Elle a appris l’art de la vannerie à l’âge de seize ans de sa belle-mère juste après son mariage. « Mon mari travaillait aux champs et ce qu’il gagnait ne suffisait pas pour faire bouillir la marmite. J’ai dû apporter ma contribution. On élevait des vaches, j’ai aussi travaillé aux champs et je me suis mise à la vannerie. C’est ma belle-mère qui m’a initiée à cet art. À cette époque, un panier valait entre 20 et 25 sous ».

Pour arriver à ces lanières, il faut du temps.

Le vacoa provient d’un petit champ dans l’arrière-cour, mais en période de manque, il faut en acheter, nous confie-t-elle, tout en continuant à travailler les lanières de vacoa. « Pour arriver à ces lanières, il faut du temps. D’abord, on coupe les feuilles de l’arbre. Ensuite, il faut enlever les épines qui se trouvent tout au long des deux bords de la feuille. Puis, on les fend dans le sens de la longueur sur une largeur d’environ un à trois centimètres selon les produits à fabriquer. Vient ensuite la période de séchage qui peut prendre une ou deux semaines selon le temps qu’il fait et aussi la largeur des feuilles. Il est important de ne pas rater cette étape, car s’il y a trop d’humidité dans les feuilles, les paniers risquent de pourrir ».

Le vacoa, nom scientifique Pandanus, existe plusieurs variétés : vacoa des hauts (Pandanus purpurescens), vacoa pimpin (Pandanus montanus), petit vacoa (Pandanus sylvestris). Toutefois, le vacoa désigne en général la plante Pandanus utilis, qui est utilisée pour la fabrication des objets. La plante est aussi connue comme baquois, palmier à vis ou pinpin (à l’île de La Réunion).

La Pandanus est une plante endémique de l’île Maurice. Elle poussait de manière abondante à l’arrivée des premiers colonisateurs hollandais au XVIe siècle, tant sur le littoral qu’ailleurs, plus à l’intérieur dans l’île, aux abords des rivières et autres zones humides.

La ville de Vacoas a été ainsi nommée en raison de la profusion de cette plante. Il en est de même de la grande forêt humide de Mare-aux-Vacoas qui comprenait un nombre important d’espèces de Pandanus endémiques. De la vingtaine de variétés de Pandanus endémiques recensées, au départ, à Maurice, neuf espèces ont disparu, victimes du développement.

Quand les lanières sont prêtes, elle passe au tressage. « Il y a principalement deux méthodes pour tresser les paniers : la corbeille et le carré couvert. Le temps requis pour en fabriquer un varie selon la taille et la méthode. En moyenne, il faut entre deux à quatre heures pour compléter un produit ».

Mme Bulleeram fabrique différents types de paniers, aussi appelés « tentes » : du petit panier pour le déjeuner des écoliers aux « tentes bazar » pour faire son marché de légumes. Une fois les paniers terminés, la vannière les entrepose chez elle s’il s’agit de commandes, mais en général, elle les expose pour la vente.

Avec le temps, le raphia est venu étoffer la production de la famille Bulleeram. « Il est un peu plus solide et durable et surtout étanche. D’autre part, il permet de faire des tentes colorées. ». Alors, si vous passez par Brisée Verdière, n’hésitez pas à vous arrêter à la boutique des Bulleeram pour un produit artisanal authentique et écologique. Ce sera un geste pour la production locale et pour la planète.

Our people

Show Your Support

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Like it 2