fbpx Skip to content

Our people

Panter Nwar: l’humour décalé et mordant qui paye

Ludovic Josephine est né et a grandi à Curepipe. C’est sa mère qui va lui coller le pseudo Panter Nwar qu’il a tenu à garder lors de ses débuts dans le monde de l’humour.

Peintre et décorateur dans la vie active, Panter Nwar, de son vrai nom Ludovic Josephine, est surtout connu pour son humour qu’il partage sur les réseaux sociaux depuis quelques années. Suivi par plus de 50 000 fans, il a reçu une autre belle récompense lors de la seconde édition des #Influencers Awards, tenu le samedi 9 octobre au Maritim Resorts & Spa, raflant le titre du meilleur Influencer 2021.

Ludovic Josephine est né et a grandi à Curepipe. C’est sa mère qui va lui coller le pseudo Panter Nwar qu’il a tenu à garder lors de ses débuts dans le monde de l’humour. « Le nom Panter Nwar m’a été donné par ma maman alors que j’étais encore enfant. Sans doute parce que j’étais très agile et que j’aimais grimper aux arbres. Puis les années ont passé et le nom est resté », raconte-t-il.

Le jeune humoriste âgé d’une trentaine d’années a fait son apparition sur les réseaux sociaux en 2018. Cette aventure, il l’a commencée par la collaboration et l’encouragement de ses amis notamment Nicolas Fanny, Danilo Antoinette et Danilo Jooljhar. Le groupe de jeunes, lança la série « Ki Zistwar » sur le réseau social Youtube.

« Mon parcours en tant qu’humoriste je le dois à mon ami Nicolas Fanny. J’ai toujours adoré raconter des « ti zistwar » pour faire rire mes amis. Nicolas m’a encouragé à me lancer et c’est de là que nous est venue l’idée de créer cette série. Depuis, nous avons tourné deux saisons et malheureusement nous avons mis en suspens la saison 3 en raison du Covid-19 », souligne l’humoriste.

Toutefois, il ne resta pas inactif et pendant le premier confinement, il raconte son quotidien, le vécu de son entourage ou ses propres anecdotes, dans des petites vidéos drôles. « Ne pouvant m’empêcher de m’exprimer lors du confinement, j’ai commencé à faire des petites vidéos que je postais sur ma page Facebook et Instagram. Très vite les gens ont commencé à partager mes vidéos, les gens ont commencé à s’abonner à mes pages. Et depuis je continue à poster des vidéos régulièrement. Malgré les deux confinements, je ne compte pas m’arrêter en si bon chemin. J’espère brûler les planches avec mon one man show dans les mois à venir » lance Ludovic. Nul doute qu’avec le titre de Meilleur influenceur, une belle carrière lui est promise. Bonne continuation, Panter Nwar !

===================================

Panter Nwar, the rising star of Mauritian humour

A painter and decorator in daily life, Panter Nwar, whose real name is Ludovic Josephine, is best known for his humour, which he has been sharing on social networks for several years. Followed by more than 50,000 fans, he received another great award at the second edition of the #Influencers Awards, winning the title of Best Influencer 2021, held on Saturday 9 October at Maritim Resorts & Spa.

 

Ludovic Josephine was born and raised in Curepipe. His mother gave him the nickname Panter Nwar, which he insisted on keeping when he started in the world of humour. « The name Panter Nwar was given to me by my mother when I was still a child. Probably because I was very agile and liked to climb trees. Then the years passed and the name stuck, » he says.

The young comedian, who is in his thirties, made his appearance on social networks in 2018. This adventure began with the collaboration and encouragement of his friends, notably Nicolas Fanny, Danilo Antoinette, and Danilo Jooljhar. The group of young people launched the series « Ki Zistwar » on the social network Youtube. « I owe my career as a comedian to my friend Nicolas Fanny. I have always loved telling « ti zistwar » to make my friends laugh. Nicolas encouraged me to start and that’s where the idea of creating this series came from. Since then, we have shot two seasons and unfortunately, we have put Season 3 on hold because of Covid-19, » says the comedian.

However, he did not remain idle and during the first lockdown, he told his daily life, the experiences of those around him, or his own anecdotes in short funny videos. « I couldn’t stop myself from expressing myself during the lockdown, so I started making little videos that I posted on my Facebook and Instagram page. Soon people started sharing my videos, people started subscribing to my pages. And since then I continue to post videos regularly. Despite the two confinements, I don’t intend to stop there. I hope to burn up the stage with my one-man show in the coming months, » says Ludovic. No doubt that with the title of Best Influencer, a great career is promised to him. Good luck, Panter Nwar!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Our people

Show Your Support

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Like it 1