fbpx Skip to content

Ile Durable

Dans l’intimité des cachalots : nouvelles révélations sur ces mammifères aux mille secrets

May 6, 4:31 pm

Il y a du nouveau du côté des cachalots, ces mystérieuses créatures des profondeurs qui peuplent les eaux de l’océan Indien, plus spécifiquement la côte ouest de l’île Maurice. Lors d’une conférence de presse le 2 mai 2024, le Dr François Sarano, René Heuzey président de l’Indian Ocean Marine Life Foundation, et Axel Preud’homme, plongeur naturaliste, ont partagé les résultats étonnants de leur sixième étude scientifique intitulée « Nursing Behaviour in Sperm Whales » (Comportement d’allaitement chez les cachalots). Cette étude, publiée dans le dixième volume du magazine « Animal Behaviour and Cognition », ouvre une fenêtre fascinante sur la vie jusqu’ici bien gardée de ces mammifères marins.

Observation attentive et respectueuse

Depuis plus d’une décennie, ces chercheurs passionnés ont consacré leur vie à l’étude des cachalots, adoptant une approche respectueuse et non intrusive. Pas de contact physique, pas de balises, juste de l’observation attentive et respectueuse de ces géants océaniques. Comme l’a souligné le Dr Sarano, leur objectif a toujours été de vivre en harmonie avec ces créatures, en les suivant pas à pas, année après année, sans forcer ni perturber leur environnement.

Author
77 articles

Follow Vashish

C’est grâce à cette approche délicate que René Heuzey a pu capturer en exclusivité un moment magique : l’allaitement des cachalots. Un phénomène jusqu’alors inconnu des scientifiques et qui, selon le Dr Sarano, a suscité une émotion palpable dans la communauté scientifique. Cette découverte a également ouvert une porte sur l’intimité de ces animaux marins qui semblent de plus en plus tolérer la présence des experts dans leur environnement.

 

Le processus d’allaitement des cachalots s’est ainsi révélé être d’une complexité étonnante. Les petits cachalots utilisent une technique unique pour obtenir du lait : ils font rentrer leur mandibule dans la fente génitale de leur mère ou d’une autre femelle allaitante. Cette découverte a également permis de mettre en lumière les traits caractéristiques des clans matriarcaux, tels que la solidarité et l’entraide. En effet, dans la plupart des cas, deux femelles cachalots s’unissent pour allaiter un seul bébé, démontrant ainsi une forme remarquable de coopération.

 

En outre, chaque cachalot semble avoir sa propre personnalité, ce qui rend le processus d’élevage des bébés cachalots en duo extrêmement important. Du côté des mâles, on observe également des comportements de fidélité, ces derniers retournant dans leur tribu après avoir quitté le groupe pour s’accoupler à nouveau avec les mêmes femelles, tout en partageant des moments intimes et chaleureux avec les autres jeunes mâles. D’autre part, le Dr Sarano a élaboré à propos de la langue unique et protéiforme de ces créatures qui emploient une méthode de communication consistant en des schémas de cliquetis et de vibrations sonores, divergeant pour chaque clan de cachalots. Ainsi, chaque groupe distinct a une manière unique de communiquer entre eux.

 

Sur une note de fin, René Heuzey et Axel Preud’homme ont souligné l’importance de partager ces découvertes et de continuer à collaborer avec les autorités mauriciennes pour la préservation de ces fascinantes créatures marines. Ils espèrent que les jeunes de Maurice prendront le relais en étudiant ces données et en poursuivant ce travail respectueux et patient. Avec cette sixième étude et toutes ces dispositions mises en place, il semble que nous sommes bien partis pour nous familiariser davantage avec cette communauté afin de permettre un vivre ensemble des plus harmonieux, même dans les profondeurs de l’océan Indien.

In the intimacy of sperm whales: new revelations about these mammals with a thousand secrets

There’s news about sperm whales, the mysterious creatures of the deep that inhabit the waters of the Indian Ocean, and more specifically the west coast of Mauritius. At a press conference on 2 May 2024, Dr François Sarano, René Heuzey, President of the Indian Ocean Marine Life Foundation, and Axel Preud’homme, a naturalist diver, shared the astonishing results of their sixth scientific study entitled « Nursing Behaviour in Sperm Whales ». The study, published in the tenth volume of the journal Animal Behaviour and Cognition, opens a fascinating window into these marine mammals’ hitherto closely guarded lives.

For more than a decade, these passionate researchers have devoted their lives to studying sperm whales, adopting a respectful and non-intrusive approach. No physical contact, no beacons, just attentive and respectful observation of these oceanic giants. As Dr Sarano pointed out, their aim has always been to live in harmony with these creatures, following them step by step, year after year, without forcing or disturbing their environment.

Thanks to this delicate approach, René Heuzey captured an exclusive magical moment: the feeding of sperm whales. A phenomenon previously unknown to scientists and which, according to Dr Sarano, has aroused palpable emotion in the scientific community. This discovery has also opened a door to the intimacy of these marine animals, which seem to be increasingly tolerant of the presence of experts in their environment.

The nursing process of sperm whales has been revealed to be astonishingly complex. Sperm whale calves use a unique technique to obtain milk: they insert their mandible into the genital slit of their mother or another nursing female. This discovery has also shed light on the characteristic features of matriarchal clans, such as solidarity and mutual aid. Indeed, in most cases, two female sperm whales join forces to nurse a single baby, demonstrating  remarkable  cooperation.

What’s more, each sperm whale seems to have its own personality, which makes the process of raising baby sperm whales in pairs extremely important. The males also show loyalty, returning to their tribe after leaving the group to mate again with the same females, while sharing warm, intimate moments with the other young males. In addition, Dr Sarano elaborated on the unique and protean language of these creatures, which employ a method of communication consisting of patterns of clicking and sound vibrations that differ for each sperm whale clan. In this way, each distinct group has a unique way of communicating with each other.

On a final note, René Heuzey and Axel Preud’homme stressed the importance of sharing these discoveries and continuing to work with the Mauritian authorities to preserve these fascinating marine creatures. They hope that the young people of Mauritius will take up the baton by studying these data and continuing this respectful and patient work. With this sixth study and all these measures in place, it seems that we are well on the way to becoming more familiar with this community so that we can live together in harmony, even in the depths of the Indian Ocean.

 

Ile Durable
News

Show Your Support

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Like it 7