fbpx Skip to content

News

Audace : rencontre de trois prodigieux artistes Mauriciens

May 22, 7:31 pm

L’art bouillonne en ce mois de mai avec une multitude d’expositions qui s’offrent à nous à travers l’île. Audace est la nouvelle proposition de la galerie Imaaya qui rassemble trois éblouissants artistes dont Roger Charoux, Gaël Froget et Evan Sohun. Avec curiosité et poésie visuelle, ces créatifs ont donné naissance à l’exposition en agençant un univers artistique qui transcende les générations et explore une multiplicité de thèmes. Ouvert au grand public du 17 au 27 mai, Audace est un phénomène incontournable de couleurs, d’intrigues et d’observations.

C’est dans un esprit de discussion intergénérationnelle entre les trois artistes plasticiens, dont les directions artistiques convergent en plusieurs points : palettes de couleurs locales, tonalités africaines, curiosité et besoin de renouveau que l’exposition a vu le jour. Âgé maintenant de 93 ans, Roger Charoux n’a plus besoin d’être introduit car sa contribution à la sphère artistique au fil des années a perpétuellement marqué les esprits. Se nourrissant également d’art contemporain, Roger Charoux considère que les couleurs qui sont utilisées dans ce courant artistique « excitent les sentiments et permettent de choquer en peinture », communiquant ainsi une certaine audace. Et c’est d’ailleurs cette qualité qu’il apprécie dans le travail de jeunes artistes comme Gaël Froget et Evan Sohun qui se font de plus en plus présents de par leurs travaux sur l’île.

 

Author
58 articles

Accueillant cette collaboration avec beaucoup d’estime et d’enthousiasme, les deux artistes ne cachent pas leur appréciation vis-à-vis du travail de l’artiste aguerri. « […] Roger a en lui, ce côté intemporel qui fait de lui un artiste qui traverse le temps pour aller à la rencontre d’autres artistes. Il partage sans imposer, à un profond respect pour la couleur qu’il utilise à bon escient pour transmettre des émotions », exprime Gaël Froget. Evan Sohun quant à lui affirme qu’il se : « […] retrouve dans son besoin de nourrir sa curiosité. Pour moi, c’est une force inestimable de pouvoir se réinventer ; Roger a su avoir une deuxième vie artistique en développant tout un deuxième langage. En soi, cette démarche est très intéressante. »

 

Sous Audace, nous découvrons dans les tableaux de Roger Charoux du noir qui fait rejaillir les couleurs dans un juste équilibre, du rose qui lui est cher et le fauteuil toujours très présent dans ses œuvres faisant en clin d’œil à sa formation d’architecte d’intérieur. Quelques rappels de ses travaux plus anciens qui abritent des compositions de traits simples et obstinés y sont également présents pour un retour plaisant dans le passé.

Le travail d’Evan Sohun, quant à lui, est axé sur une interprétation des intérieurs-extérieurs où l’intérieur des fenêtres donne une vue détaillée des extérieurs et un parallèle sur la démarche d’introspection de Toudim, son personnage signature. Quant à Gaël Froget, on retrouve à côté de son nom, une série de paysages abstraits encadrés sous cette idée de fenêtre et étendus sur papier. Des notes pétillantes relevées du graphisme qui caractérise le travail de Gaël, avec quelques clins d’œil vers des tonalités africaines. Au final, Audace est un sublime et enivrant va-et-vient au cœur des travaux de ce trio mémorable.

Audace: meeting three prodigious Mauritian artists

Art is booming this month of May with a multitude of exhibitions across the island. Audace is the new proposal of the Imaaya gallery which brings together three dazzling artists including Roger Charoux, Gaël Froget and Evan Sohun. With curiosity and visual poetry, these creators have given birth to the exhibition by arranging an artistic universe that transcends generations and explores a multiplicity of themes. Open to the general public from 17 to 27 May, Audace is an unmissable phenomenon of colour, intrigue and observation.

It is in the spirit of intergenerational discussion between the three artists, whose artistic directions converge in several points: local colour palettes, African tones, curiosity, and the need for renewal that the exhibition was born. Now 93 years old, Roger Charoux needs no further introduction as his contribution to the art world over the years has made a lasting impression. Also nourished by contemporary art, Roger Charoux considers that the colours used in this artistic trend « excite the feelings and allow for shocking painting », thus communicating a certain audacity. And it is this quality that he appreciates in the work of young artists such as Gaël Froget and Evan Sohun, who are becoming increasingly present through their work on the island.

Welcoming this collaboration with great esteem and enthusiasm, the two artists do not hide their appreciation of the work of the seasoned artist. « Roger has a timeless side that makes him an artist who crosses time to meet other artists. He shares without imposing and has a deep respect for colour, which he uses wisely to convey emotions », says Gaël Froget. As for Evan Sohun, he states that he: « […] finds himself in his need to feed his curiosity. For me, it is an invaluable strength to be able to reinvent oneself; Roger has been able to have a second artistic life by developing a whole second language. In itself, this approach is very interesting.

 

Under Audace, we discover in Roger Charoux’s paintings black which brings out the colours in a fair balance, pink which is dear to him and the armchair always very present in his works, in a nod to his training as an interior architect. Some reminders of his earlier works, which house compositions of simple and obstinate lines, are also present for a pleasant return to the past.

Evan Sohun’s work focuses on an interpretation of interiors-exteriors where the inside of the windows gives a detailed view of the exteriors and a parallel to his signature character Toudim’s introspective approach. As for Gaël Froget, next to his name, we find a series of abstract landscapes framed under the idea of the window and spread out on paper. Sparkling notes with the graphic style that characterises Gaël’s work, with a few nods to African tones. In the end, Audace is a sublime and intoxicating journey through the work of this memorable trio.

Culture
News

Show Your Support

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Like it 23