fbpx Skip to content

Our people

Salon de Mai 2023: puissante rencontre avec l’art contemporain

May 11, 7:36 pm

D’époustouflantes palettes de couleurs, des créations protéiformes, et toute la puissance de l’art contemporain : le Salon de Mai est une formidable immersion dans l’univers de divers artistes aux médiums distincts. Inaugurée le 5 mai 2023, l’exposition, qui se tient actuellement à l’école des Beaux-Arts du Mahatma Gandhi Institute jusqu’au 27 mai, assure un magnifique voyage dans les profondeurs de l’art. Le salon accueillera gratuitement les visiteurs et proposera des ateliers inédits tout au long du mois.

Le Salon de Mai qui célèbre ses 40 ans cette année s’impose comme un point de rassemblement pour les œuvres d’artistes mauriciens et d’autres horizons. Peintures, dessins, sculptures, photographies, performances, projections, créations conceptuelles et une multitude d’intrigues et de questionnements, tout y est pour ravir les artistes et les passionnés d’art. Pour cette édition, la curatrice, Nirveda Alleck et son équipe se sont chargées de faire une fine sélection d’œuvres provenant d’environ quatre-vingts artistes afin de marquer l’occasion. Transformant les entrailles des Beaux-Arts en une effervescente célébration d’individualité, de collectivité, où les grandes questions existentielles et politiques trouvent aussi une place, l’exposition s’affirme comme un des rendez-vous phares de l’année.

Author
65 articles

Outre l’exposition d’œuvres d’art, Le Salon de Mai a amorcé les festivités au mois d’avril avec un atelier de gravure internationale. Ce dernier a donné naissance à des travaux uniques et révélateurs, dont celui de l’artiste et pédagogue, Malini Callimootoo-Jeewon. La création de cette dernière s'érige sur un mur avec des teintes vives et un assemblage original mêlant fibres et tissus. « Cette année, j’ai voulu rejoindre un des ateliers proposés à l’occasion du salon au lieu de simplement envoyer un tableau », explique l'artiste. Proposant le thème Fragmented, l’atelier a permis à Malini d’explorer d’autres facettes de sa créativité et de découvrir de nouvelles techniques.

Montrant un brûlant intérêt pour la pédagogie, Malini souligne que le Salon de Mai se présente aussi comme une véritable matrice d’inspirations et d’idées pour les élèves de la filière artistique. « Ils auront l’occasion de découvrir les artistes Mauriciens et de s’entretenir avec eux, c’est une aventure qui les aidera à parfaire leurs études et s’enrichir davantage », renchérit-elle. L’artiste s’enthousiasme aussi en vue du prochain atelier sous le thème Ephemeral Arts qui rassemblera douze artistes et des élèves des Beaux-Arts sur trois jours pour un nouvel élan de créations et de réflexions.

Salon de Mai 2023: powerful encounter with contemporary art

Breathtaking colour palettes, protean creations, and the power of contemporary art: the Salon de Mai is a formidable immersion in the universe of various artists with distinct mediums. Opening on 5 May 2023, the exhibition, which is currently on display at the Mahatma Gandhi Institute School of Fine Arts until 27 May, provides a magnificent journey into the depths of art. The exhibition will welcome visitors free of charge and will offer unique workshops throughout the month.

The Salon de Mai, which celebrates its 40th anniversary this year, is a gathering point for the works of Mauritian and other artists. Paintings, drawings, sculptures, photographs, performances, projections, conceptual creations and a multitude of intrigues and questions, everything is there to delight artists and art lovers. For this edition, curator Nirveda Alleck and her team have made a fine selection of works from around eighty artists to mark the occasion. Transforming the bowels of the Beaux-Arts into an effervescent celebration of individuality and collectivity, where the great existential and political questions also find a place, the exhibition is one of the highlights of the year.

 

In addition to the art exhibition, the Salon de Mai began the festivities in April with an international printmaking workshop. The workshop produced some unique and revealing works, including that of artist and teacher Malini Callimootoo-Jeewon. The latter’s creation is erected on a wall with bright colours and an original assembly mixing fibres and fabrics. « This year, I wanted to join one of the workshops offered at the show instead of just sending a painting, » explains the artist. With the theme Fragmented, the workshop allowed Malini to explore other facets of her creativity and discover new techniques.

Showing a keen interest in education, Malini emphasises that the May Salon is also a real matrix of inspiration and ideas for art students. « They will have the opportunity to discover Mauritian artists and to talk to them, it is an adventure that will help them to perfect their studies and enrich themselves further, » she adds. The artist is also enthusiastic about the next workshop under the theme Ephemeral Arts which will bring together twelve artists and students of Fine Arts over three days for a new impetus of creations and reflections.

Culture
News

Show Your Support

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Like it 21