fbpx Skip to content

News

Meilleur village touristique de l’OMT, Le Morne, entre mémoire et charme désuet

Classé au Patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO depuis le 6 juillet 2008 sous le nom de « Paysage culturel du Morne », Le Morne est connu et reconnu pour ses vues imprenables sur la montagne du Morne Brabant et pour son passé historique.

Dans le sud-ouest de l’île Maurice, un village pittoresque et chargé d’histoire offre une beauté époustouflante aux visiteurs. Grâce à ses attributs mais aussi à la sauvegarde de son patrimoine, Le Morne a récemment été classé sur la liste des « meilleurs villages touristiques du monde 2021 » aux côtés du village de Vieux Grand Port. Si ce dernier garde beaucoup de traces tangibles, au Morne c’est l’atmosphère intemporelle qui rappelle le passé, souvent douloureux.

Classé au Patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO depuis le 6 juillet 2008 sous le nom de « Paysage culturel du Morne », Le Morne est connu et reconnu pour ses vues imprenables sur la montagne du Morne Brabant et pour son passé historique. En effet, le site était autrefois le sanctuaire des esclaves marrons. Ils furent introduits sur l’île à l’époque des premiers colons hollandais entre 1638 et 1710, puis par les colons français qui les importèrent du Mozambique, de Madagascar et d’Asie du Sud.

Paysage presque intact

 

Selon Bernardin de Saint Pierre, les esclaves marrons qui étaient poursuivies par leurs maîtres et ont trouvé refuge au sommet de la montagne du 17e au XIXe siècle pour les fuir. La légende raconte qu’en 1773 les esclaves se seraient jetés du haut de la montagne pour éviter d’être capturé. S’il est difficile de vérifier la véracité de ce mythe, des études anthropologiques et archéologiques furent entreprises en 2003 par l’Université de Maurice pour établir la présence de ces esclaves sur les lieux. Suite à des résultats plutôt concluants, le gouvernement mauricien entreprit des démarches pour inscrire le site comme patrimoine mondial auprès de l’UNESCO.

 

Au-delà de son côté historique, le Morne est aujourd’hui une destination touristique réputée pour ses hôtels de luxe, situés sur la côte ouest et l’authenticité du village sur le littoral sud qui a conservé son charme d’autrefois. Le village se démarque par son côté traditionnel, un paysage presque intact, ses plages préservées, ses grands filaos qui dansent dans le vent et de ses riches fonds marins. Le temps semble s’être arrêté dans ce petit village de pêcheurs. Les habitants y vivent paisiblement.

 

 

Fresques murales

Le village est posé le long de la route qui s’étire paresseusement le long du littoral. Dès l’entrée du village, on y découvre les petites cases créoles faites de tôles, des « tabagies » bien mauriciennes, des stands à poissons ou encore des tricycles qui proposent des spécialités bien d’ici telle que les « gâteaux de l’huile » et des pains fourrés. On y découvre également des fresques murales qui expriment la fierté des habitants.

Les lieux ont un charme fou qui fait le délice des amateurs d’images avec les pirogues de pêcheur colorées qui rentrent de leurs parties de pêche. Sous les filaos, les enfants jouent sans se soucier des petits tracas de la vie. Les éclats de rire se mêlent aux clapotis des vagues. À quelques pas, dans les kiosques ou sous les badamiers, hommes et femmes se donnent rendez-vous pour des parties de cartes ou de dominos ou tout simplement un moment de détente entre amis. Mais les plus gâtés restent les amoureux de l’océan. Cette mer aux mille nuances de bleues ouvre ses bras à tous les amateurs de sports nautiques, baignades ou simple repos sur le sable chaud. Bref, un village plein de vie !

 

 

UNWTO Tourist Village, Le Morne, between memory and old-fashioned charm

In the southwest of Mauritius, a picturesque village steeped in history offers breathtaking beauty to visitors. Thanks to its charms and the preservation of its heritage, Le Morne, was recently listed as one of the « Best tourist villages in the world 2021 » alongside the village of Vieux Grand Port. While the latter has many tangible traces, in Le Morne it is the timeless atmosphere that recalls the often painful past.

 

Classified as a World Heritage Site by UNESCO on 6 July 2008 under the name of « Le Morne Cultural Landscape », Le Morne is known and recognised for its breathtaking views of the Morne Brabant mountain and its historical past. Indeed, the site was once the sanctuary of the maroon slaves. They were brought to the island by the first Dutch settlers between 1638 and 1710, and then by the French settlers who imported them from Mozambique, Madagascar and South Asia.

 

Almost intact landscape

 

According to Bernardin de Saint Pierre, the maroon slaves who were pursued by their masters found refuge on the top of the mountain from the 17th to the 19th century to escape them. Legend has it that in 1773 the slaves threw themselves off the mountain to avoid capture. Although it is difficult to verify the veracity of this myth, anthropological and archaeological studies were undertaken in 2003 by the University of Mauritius to establish the presence of these slaves on the site. Following the rather conclusive results, the Mauritian government took steps to register the site as a world heritage site with UNESCO.

 

Beyond its historical side, Le Morne is today a tourist destination renowned for its luxury hotels, located on the west coast, and the authenticity of the village on the south coast, which has retained its charm of yesteryear. The village stands out for its traditional character, its almost untouched landscape, its preserved beaches, its large casuarinas dancing in the wind and its rich sea bed. Time seems to stand still in this small fishing village. The inhabitants live peacefully.

 

Murals

 

The village lies along the road that stretches lazily along the coastline. As soon as you enter the village, you will discover small Creole huts made of metal sheets, Mauritian « tabagies », fish stalls or tricycles offering local specialities such as fritters and garnished loaves of bread. Some murals express the pride of the inhabitants.

 

The place has a great charm that is a delight for picture lovers with the colourful fishermen’s pirogues returning from their fishing trips. Under the casuarinas, children play without worrying about the little worries of life. Laughter mingles with the lapping of the waves. A few steps away, in the kiosks or under the badam trees, men and women meet for a game of cards or dominoes or simply a moment of relaxation with friends. But the most spoiled are the lovers of the ocean. This sea with its thousand shades of blue opens its arms to all lovers of water sports, swimming or simply relaxing on the warm sand. In short, a village full of life!

 

Destinations
News

Show Your Support

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Like it 4