fbpx Skip to content

News

Fondation Curimjee: soutien à l’UoM pour réhabiliter les coraux de Blue Bay

« Coral of Opportunities », est un projet pilote, pour « cultiver » des boutures de corail qui se trouvent dans le lagon de Blue Bay

La Fondation Currimjee vient à la rescousse du récif corallien de Blue Bay, situé dans le sud de l’île. C’est avec la collaboration de l’Université de Maurice que la fondation a lancé le projet pilote de réhabilitation le jeudi 23 septembre non loin des plages de La Cambuse. Ce projet qui vise à faire pousser des boutures de différentes espèces de corail sera entièrement supervisé par le chargé de cours à la faculté de l’agriculture, Nadeem Nazurally.

 

Suite à une étude menée par l’ONG Reef Conservation en 2018, la Fondation Currimjee a tenu à financer une deuxième étude sur l’écosystème du lagon du Parc Marin de Blue Bay en février 2020. L’objectif de ces recherches était de trouver différentes façons de restaurer l’écosystème et de réhabiliter le récif corallien de cette zone, sévèrement affectée par le réchauffement climatique. C’est ainsi qu’il a été convenu, en novembre 2020, de mettre en place un projet pilote, aussi appelé « Coral of Opportunities », pour « cultiver » des boutures de corail qui se trouvent dans le lagon de la région. Celles-ci ont été, au préalable, placées sur des structures artificielles dites « Spider Frame », dans l’objectif d’étudier leur survie. Les structures artificielles sont nécessaires car cette région du lagon ne contient pas de surface naturelle adéquate pour la culture de ces boutures de corail.

Source de revenus importante 

« Les récifs coralliens sont des écosystèmes marins riches en biodiversité. Ils agissent comme une barrière naturelle qui permet de diminuer l’érosion des côtes et réduisent l’impact des catastrophes naturelles, telles que les tsunamis. Ces écosystèmes sont également une source de revenus importante pour Maurice car ils protègent nos plages qui attirent les touristes et sont aussi des lieux de vie pour de nombreuses espèces de poissons. La restauration active des coraux est essentielle afin de préserver ces services écosystémiques importants et d’ailleurs, le succès des projets déjà mis en œuvre à Maurice démontre la fiabilité des techniques scientifiques utilisées. Ce projet à La Cambuse est possible grâce au soutien du ministère de l’Économie bleue, des Ressources marines, de la Pêche et de la Navigation, mais aussi de la Fondation Currimjee », confie Nadeem Nazurally.

Campagne de sensibilisation

Les infrastructures de l’hôtel du Groupe Currimjee, Anantara IKO Mauritius, seront mises à disposition des équipes de l’Université de Maurice afin de faciliter la logistique et la mise en œuvre de ce projet pilote. À la suite des résultats de cette expérience, un projet de réhabilitation du lagon sur trois ans sera étudié et mis en place. Une campagne de sensibilisation et d’information sur la protection du lagon sera aussi effectuée auprès des employés ainsi qu’aux clients.

« Notre partenariat avec l’Université de Maurice date depuis plusieurs années déjà, et ce, sur des projets de recherche scientifique et environnementale. En accord avec son engagement envers la protection de notre biodiversité, la Fondation Currimjee est heureuse de collaborer sur le long terme avec l’UoM sur ce projet clef qu’est le “Coral Farming” pour la préservation de notre écosystème », soutient pour sa part Pascal Fleur, manager de la Currimjee Foundation.

 

UoM and Currimjee Foundation join forces to rehabilitate the Blue Bay coral reef



The Currimjee Foundation is coming to the rescue of the Blue Bay coral reef, located in the south of the island. In collaboration with the University of Mauritius, the foundation launched a pilot rehabilitation project on Thursday 23 September not far from the beaches of La Cambuse. The project, which aims to grow cuttings of different coral species, will be entirely supervised by the lecturer at the Faculty of Agriculture, Nadeem Nazurally.

 

Following a study conducted by the NGO Reef Conservation in 2018, the Currimjee Foundation was keen to fund a second study of the Blue Bay Marine Park lagoon ecosystem in February 2020. The objective of this research was to find different ways to restore the ecosystem and rehabilitate the coral reef of this area, severely affected by global warming. In November 2020, it was agreed to set up a pilot project, also called « Coral of Opportunities », to « cultivate » coral cuttings found in the region’s lagoon. The cuttings have been placed on artificial structures called « Spider Frames » to study their survival. The artificial structures are necessary because this area of the lagoon does not contain a natural surface suitable for growing these coral cuttings.

Important source of income

« Coral reefs are marine ecosystems rich in biodiversity. They act as a natural barrier to reduce coastal erosion and reduce the impact of natural disasters, such as tsunamis. These ecosystems are also an important source of income for Mauritius as they protect our beaches which attract tourists and are also home to many fish species. Active coral restoration is essential to preserve these important ecosystem services and the success of projects already implemented in Mauritius demonstrates the reliability of the scientific techniques used. This project at La Cambuse is possible thanks to the support of the Ministry of Blue Economy, Marine Resources, Fisheries and Shipping, and the Currimjee Foundation, » says Nadeem Nazurally.

 

The facilities of the Currimjee Group’s hotel, Anantara IKO Mauritius, will be made available to the University of Mauritius teams to facilitate the logistics and implementation of this pilot project. Following the results of this experiment, a three-year lagoon rehabilitation project will be studied and implemented. An awareness and information campaign on the protection of the lagoon will also be carried out for employees and customers.

Commitment

« Our partnership with the University of Mauritius has been going on for several years now, on scientific and environmental research projects. In line with its commitment to the protection of our biodiversity, the Currimjee Foundation is pleased to collaborate with the UoM on this key project, Coral Farming, for the preservation of our ecosystem », says Pascal Fleur, manager of the Currimjee Foundation.

 

 

Ile Durable
News

Show Your Support

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Like it 1