fbpx Skip to content

Our people

Amalen Vyapooree, un chef aux influences contemporaines

May 12, 7:11 pm

Il est de la nouvelle génération des chefs aux influences contemporaines qui amènent la cuisine mauricienne à un niveau mondiale. Classé troisième lors du tout premier Bocuse d’Or tenu l’année dernière à Maurice, Amalen Vyapooree est aux commandes du Long Beach après avoir été le chef exécutif de La Pirogue depuis sa rénovation.

Derrière ses lunettes carrées, Amalen n’a pas vraiment l’air d’un chef de cuisine, n’était son uniforme. Il aurait pu devenir un ingénieur ou un enseignant. C’est d’ailleurs dans ces filières-là que le voyaient ses parents et notamment son père enseignant. Mais Amalen se voyait plutôt dans l’hôtellerie. Et c’est sans demander leur avis qu’il commence au Royal Palm en 2002. « C’est, en ne me voyant pas encore rentré à 11 heures du soir que mon père en m’appelant au téléphone découvre le pot aux roses. Après une explication sur mes ambitions, il s’est finalement résolu à l’idée. Aujourd’hui, il est très fier de moi ».

Editor
155 articles

Follow Ajai

Ces ambitions, Amalen ne tardera pas à les atteindre. Pendant huit ans et demi, il travaillera avec Michel de Matteis, son père spirituel, l’ancien chef étoilé du Royal Palm, qui lui transmet la passion et le pousse à avoir une expérience à l’étranger. La première opportunité se présente avec une offre au Qatar pour travailler avec le chef britannique Gordon Ramsay qui avait deux restaurants, le Gordon Ramsay (gastronomique) et l’Opal, au St Régis de Doha. Sa progression est fulgurante et au bout de deux ans, il est devenu second en cuisine. Après le départ du chef étoilé Gilles Bousquet à Hong Kong, il a l’occasion de développer le menu et de montrer sa créativité. Amalen n’a que 26 ans alors et en 2015, son restaurant décroche le titre de meilleur établissement du Moyen-Orient.

Sa mission est claire : amener l’expérience gastronomique à la hauteur de la légende de La Pirogue. Adepte d’une nouvelle cuisine, « rustique, où on reprend les bases, on ramène les goûts de toujours mais avec une touche contemporaine », il met très vite les nouveaux concepts en place. Ainsi au Magenta, restaurant gastronomique à la carte de La Pirogue, il propose un menu fusion avec la touche mauricienne dans les produits locaux et les épices et une touche asiatique, japonaise et plus légère et au Coconut café, c’est la mise en valeur de la cuisine mauricienne, de maman et de grand-mère, le riz et currys traditionnels, en journée et le soir menu dégustation.

Depuis 2020, il a bougé vers l’est du pays dans un autre hôtel du groupe Sun, Long Beach, avec toujours la même envie de sublimer l’expérience culinaire dans ce cinq-étoiles.

Homme passionné par son métier, il déclare que « c’est la découverte chaque jour et le fait qu’on n’arrête jamais d’apprendre » qui le motive. Adepte d’une cuisine simple où le goût l’emporte sur le visuel, Amalen est « heureux quand son équipe est contente et que les clients sont contents ».

Pour cela, l’innovation reste le moteur et il nous promet pour très bientôt d’autres belles expériences au Long Beach. Vivement la réouverture.

Our people

Show Your Support

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Like it 3