fbpx Skip to content

News

The Perfect Experience : luxe et gastronomie s’invitent à N’Joy

. Le concept « The Perfect Experience » a été conçu par Oxenham avec la collaboration de plusieurs restaurants et hôtels du nord, afin d’associer et d’accorder des plats avec des vins et des spiritueux dans le but créer des émotions et de faire vivre une expérience culinaire sans précédent.

Le succès de The Perfect Experience ne se dément plus. La nouvelle adresse de Grand Baie, N’Joy, qui accueillait la troisième édition, faisait salle comble. Accueil chaleureux par le personnel dès l’entrée, ambiance groove et jazzy avec Ansha Roy et son band et menu gastronomique ; on avait vraiment mis les petits plats dans les grands.

Au N’Joy, tout se conjugue pour que vous puissiez passer un moment agréable. Pour The Perfect Experience, le service et l’offre de restauration avaient été bien rodées afin que l’expérience soit convaincante. Et l’équipe d’Oxenham est venue ajouter la cerise sur le gâteau en faisant un accompagnement bien recherché pour sublimer les plats proposés par les chefs Harrish Mungur et Kevin Jumangalsing.

Pour l’accueil et l’amuse-bouche, une Terrine de foie gras au pain d’épices, le désormais incontournable Pinkdemic ; pour l’entrée, Gambas Ose et sa gelée de Granny, un sauvignon blanc Southern Right 2021 ; pour le premier plat principal, Dos de poisson rôti et marmelade d’oignon à la marjolaine, un AOP Saint-Véran, Nadine Ferrand 2020 et le second plat, un Carré d’agneau d’Australie en croûte d’herbes aux petits légumes, un AOP Haut Médoc, Château Citran 2019. Enfin la note finale a été superbe avec un Pavlova aux fruits exotiques ; délicate et légère sublimé par le rhum N’Joy, un Isauthier aux puissantes notes fruitées.

Il faut dire que les deux anciens chefs des cuisines des hôtels du groupe Constance avaient vraiment placé la barre haut avec un menu digne d’un restaurant gastronomique. De l’amuse-bouche au dessert, chaque plat semblait avoir fait l’objet d’une recherche tant dans le choix des produits que sa cuisson et sa présentation, très soignée d’ailleurs. On retiendra l’excellent travail sur le foie gras et la double cuisson des Gambas qui ont surpris plus d’un par les différentes textures et saveurs venant d’un même produit.

 

Le menu était vraiment à la hauteur de la réputation des deux chefs, tous deux des anciens vainqueurs du Festival Culinaire Bernard Loiseau.  Le chef exécutif Harrish Mungur était en binôme avec le chef doublement étoilé, Serge Vieira alors que le sous-chef exécutif, Kevin Jumangalsing avait lui travaillé avec un autre chef étoilé, William Frachot. Des expériences marquantes qui sont venues s’ajouter à un palmarès déjà très fourni pour les deux.

D’ailleurs, leur départ du groupe du groupe Constance où ils ont été formés et passé une vingtaine d’années chacun a été une surprise pour beaucoup.  C’est la rencontre avec Paolo Di Giovanni qui va les pousser à tenter cette nouvelle aventure. Séduits par le projet de cet amateur de la bonne cuisine et amoureux des gens et de la vie, ils relèvent un énorme défi. « C’était un risque mais aussi une opportunité pour nous démarquer et de sortir du back of the house. Nous avons tout apporté : il fallait tout faire car ici, à la différence des hôtels où nous avons travaillé, il n’y avait pas de département des finances, pas de ressources humaines, pas d’économat ; il nous a fallu tout mettre en place étant donné que la cuisine est l’élément central du restaurant », explique Harris.

 

« On s’est ainsi occupé de tout : le recrutement, les interviews, les commandes, les menus. Nous avions juste le projet, le concept, le budget et sa confiance et nous avons tout construit », ajoute son complice Kevin. Le concept justement est une cuisine fusion basée sur les tapas et présentée façon bistronomie. « On construit les plats à partir des items du menu. Nous avons profité pour mettre en valeur les produits mauriciens et promouvoir notre cuisine : gâteau arouille, mini-merveille, ourite safranée, le tout avec une touche raffinée », assure Kevin.

L’arrivée des deux chefs à Grand Baie ne peut qu’aider à rehausser la gastronomie de ce village balnéaire. Nous aurons d’ailleurs l’occasion de voir cela lors du prochain événement de The Perfect Experience au restaurant La Sauterelle le 9 juillet prochain.

 

The Perfect Experience moves upmarket at N’Joy

 

The Perfect Experience has been a huge success. The new address in Grand Baie, N’Joy, which hosted the third edition, was packed. A warm welcome from the staff at the entrance, a groovy and jazzy atmosphere with Ansha Roy and her band and a gastronomic menu; the dishes were really put in the right place.

At N’Joy, everything comes together to make sure you have a great time. For The Perfect Experience, the service and catering were well thought out to ensure a convincing experience. And the Oxenham team added the icing on the cake with a well researched accompaniment to the dishes offered by chefs Harrish Mungur and Kevin Jumangalsing.

For the welcome and amuse-bouche, a Terrine of foie gras with gingerbread, the now inescapable Pinkdemic; for the starter, Gambas Ose and its Granny jelly, a Southern Right 2021 sauvignon blanc; for the first course, Roasted Fish Back and Onion Marmalade with Marjoram, a 2020 Nadine Ferrand AOP Saint-Véran and for the second course, Australian Rack of Lamb in a Herb Crust with Vegetables, a 2019 Château Citran AOP Haut Médoc. Finally the final note was superb with an exotic fruit Pavlova; delicate and light sublimated by N’Joy rum, an Isauthier with powerful fruity notes.

 

It must be said that the two former chefs from the kitchens of the Constance Group hotels had really set the bar high with a menu worthy of a gourmet restaurant. From the amuse-bouche to the dessert, each dish seemed to have been the object of research as much in the choice of the products as in their cooking and their presentation, which was very meticulous indeed. The excellent work on the foie gras and the double-cooking of the prawns surprised many with the different textures and flavours of the same product.

The menu really lived up to the reputation of the two chefs, both former winners of the Bernard Loiseau Culinary Festival.  Executive Chef Harrish Mungur was paired with two-starred chef Serge Vieira, while Executive Sous Chef Kevin Jumangalsing had worked with another starred chef, William Frachot. These were significant experiences that were added to the already impressive track record of both of them.

Moreover, their departure from the Constance group where they were trained and spent twenty years each was a surprise for many.  It was the meeting with Paolo Di Giovanni that pushed them to try this new adventure. Seduced by the project of this lover of good food and of people and life, they took up a huge challenge. « It was a risk, but also an opportunity to stand out from the crowd and get out of the back of the house. We brought everything with us: we had to do everything because here, unlike the hotels we’ve worked in, there was no finance department, no human resources, no commissary; we had to put everything in place as the kitchen is the centrepiece of the restaurant, » says Harris.

« So we did everything: recruitment, interviews, ordering, menus. We just had the project, the concept, the budget and his trust and we built it all, » adds his partner Kevin. The concept is a fusion cuisine based on tapas and presented in a bistronomic way. « We build the dishes from the menu items. We took the opportunity to highlight Mauritian products and promote our cuisine: arouille cake, mini-merveille, saffron ourite, all with a refined touch, » continues Kevin.

The arrival of the two chefs in Grand Bay can only help to enhance the gastronomy of this seaside village. We’ll have a chance to see this at the next Perfect Experience event at La Sauterelle on the 9th of July.

 

 

 

 

News
Saveurs

Show Your Support

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Like it 2