fbpx Skip to content

Our people

Nadine René : la couture, une passion de mère en fille

March 23, 8:05 pm

Il y a des passions que l’on ne peut vivre pendant sa vie active, c’est pour cela que Nadine René a laissé son poste dans une radio privée pour s’adonner pleinement à la couture. Maman de trois enfants et originaire de Vacoas, elle fabrique des sacs, des pochettes, des accessoires pour cheveux et linges de maison fait entièrement à la main.

Quand elle ne confectionne pas ses propres vêtements, cet artisan d’art à la créativité sans limite fabrique des pochettes contenant un masque et un bandeau pour les cheveux, des sacs à main, des portes pinceaux, des porte-monnaie et d’autres petites merveilles. Cette couturière hors pair qui maîtrise les différentes techniques de la couture, met régulièrement son savoir-faire et son expertise en la matière au service de sa clientèle en proposant une large gamme de produits fait main. Son objectif : proposer des créations dans l’air du temps à petit prix.

 

Author
52 articles

Grâce à sa maman, Nadine connaît sur le bout des doigts les techniques des coupes, de faufilage et comment faire un patron. « Je n’avais que cinq ans quand j’ai commencé la couture. Comme ma maman est couturière, il y avait souvent des morceaux de tissus qui traînaient à la maison. Donc je les récupérais pour ensuite confectionner des robes de princesse pour mes poupées. C’est de là que m’est venue cette passion. Puis en grandissant, j’ai appris les différentes étapes de la couture. J’ai donc commencé à créer mes propres vêtements selon le modèle que je voulais », raconte-t-elle.

La couture n’a pas toujours son domaine de prédilection. Il y a quelque temps de cela, un événement tragique va bouleverser sa vie. « J’ai perdu mon papa brusquement et cette épreuve difficile m’a fait revoir mes priorités et prendre conscience de beaucoup de choses. J’ai pendant longtemps travaillé pour une radio privée et j’ai tout abandonné pour vivre de ma passion », relate la mère de trois enfants.

 

Dans cette nouvelle aventure, la Vacoassienne s’est très vite positionnée et il y a environ six mois, elle a lancé sa propre marque. « J’ai tout le temps confectionné des vêtements. Puis j’ai voulu innover et j’ai commencé à regarder des vidéos DIY (Do It Yourself) sur Youtube. C’est comme ça que j’ai appris à faire des sacs. Encouragé par mes proches, j’ai commencé à poster mes créations sur les réseaux sociaux. Les gens ont commencé à apporter de l’intérêt pour ce que je proposais et les demandes ont commencé à grimper », se réjouit Nadine.

 

Bien que son métier lui demande beaucoup de son temps, cette virtuose du tissu a d’autres projets plein la tête. Elle compte ouvrir son atelier où elle pourra exposer ses produits pour le plus grand plaisir des adeptes du fait main. Toutes ses collections sont disponibles sur sa page Facebook et Tiktok : MaLéa Boutik. Les prix varient entre Rs 25 à Rs 300 selon le modèle. Elle est également joignable par téléphone au 5786 8452

Nadine René: sewing, a passion from mother to daughter

There are some passions that one cannot live during one’s working life, which is why Nadine René left her job in a private radio station to devote herself fully to sewing. A mother of three and a native of Vacoas, she makes bags, clutches, hair accessories and household linens entirely by hand.

 

When she is not making her clothes, this creative craftswoman makes clutches with a mask and hairband, purses, brush holders, wallets and other little wonders. This outstanding seamstress, who masters the various sewing techniques, regularly puts her know-how and expertise in the field at the service of her customers by offering a wide range of handmade products. Her objective: to offer fashionable creations at low prices.

Thanks to her mother, Nadine knows the techniques of cutting, threading and how to make a pattern. « I was only five years old when I started sewing. As my mother is a seamstress, there were often pieces of fabric lying around the house. So, I would collect them and make princess dresses for my dolls. That’s where this passion came from. Then as I grew up, I learned the different stages of sewing. So I started to make my own clothes according to the model I wanted, » she says.

 

Sewing is not always her favourite field. Some time ago, a tragic event changed her life. « I lost my father suddenly and this difficult ordeal made me review my priorities and become aware of many things. I worked for a private radio station for a long time and I gave it all up to make a living from my passion, » says the mother of three.

In this new adventure, the Vacoassian quickly positioned herself and about six months ago she launched her brand. « I used to make clothes all the time. Then I wanted to innovate and I started watching DIY (Do It Yourself) videos on YouTube. That’s how I learned to make bags. Encouraged by my friends and family, I started posting my creations on social networks. People started to show interest in what I was offering and the requests started to climb, » Nadine says happily.

 

Although her job takes up a lot of her time, this fabric virtuoso has other projects in mind. She plans to open her workshop where she will be able to display her products to the delight of handmade enthusiasts. All her collections are available on her Facebook page and Tiktok: MaLéa Boutik. Prices vary from Rs 25 to Rs 300 depending on the model. She can also be reached by phone at 5786 8452

News
Our people

Show Your Support

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Like it 17