fbpx Skip to content

News

Émergence créative : quatre artistes à découvrir dans l’exposition IdentiT de la MIE.

Et si on s’éloignait un peu des espaces d’exposition traditionnels pour se faufiler dans un coin créatif de la MIE afin de découvrir des projets artistiques créés sous le thème de l’identité ? Il y a quelque temps de cela, le ministère de l’Éducation a proposé à quelques détenteurs d’un diplôme de rejoindre un programme intitulé B.Ed en Art et Design, une initiative visant à développer leur talent et leur vision artistique tout en acquérant des bases pédagogiques solides pour former les artistes de demain dans les collèges. Cette aventure a finalement donné naissance à IdentiT, une exposition réalisée en 15 semaines par 4 élèves venant de différents horizons professionnels qui aspirent tous à devenir professeurs. Guidés par leurs enseignants, dont Malini Callimootoo Jeewon, artiste aguerrie de la scène artistique global et professeur attitré de la MIE.

Cette dernière nous révèle les coulisses de cette exposition montée, organisée, pensée par ses élèves mais toujours sous sa supervision et avec un peu de son souffle créatif. Elle explique, entre autres, que toutes les œuvres présentes sur le lieu sont le produit du programme B.Ed à travers lequel le corps enseignant s’attelle à former les élèves de manière à ce qu’ils puissent monter leur propre exposition, pénétrer les espaces artistiques et bien sûr devenir des formateurs complets en art visuel afin que la prochaine génération d’artistes puisse recevoir la meilleure des formations, adaptée au syllabus établi. Pour Malini, ce travail est surtout le fruit d’une collaboration, soulignant humblement qu’elle était là surtout pour comprendre la vision de ses élèves et les aider à concrétiser leur potentiel artistique.

Sculptures en métal et en bois, tableaux multicolores, objets équivoques faits en matériaux recyclés, l’art contemporain avec des traces de modernisme, et bien sûr les portfolios des étudiants pour montrer leur processus, étape par étape. Amalgame d’art et de pédagogie, l’exposition se présente comme un endroit propice pour comprendre les différents aspects d’une création artistique, les inspirations qui en découlent et les différents réglages et modifications qui peuvent survenir avec toute œuvre d’art.

Pour Asaven Venetheethan, mener ce projet à terme lui a permis de comprendre les différents aspects pour monter et participer à une exposition. Présentant fièrement l’un de ses quatre projets, « My Generatio », il explique qu’avec ses sculptures en métal, en polystyrène et en ciment, il a voulu incarner toute sa lignée, dont son père, ses enfants et bien sûr lui-même. En s’attardant sur ce travail d’envergure baigné de sens et d’originalité, Asaven, que vous pouvez retrouver sur Instagram sur sa page @sellenarts91, souligne qu’après l’exposition, les quatre sculptures finiront dans son jardin où ses enfants pourront en profiter et en hériter. D’autre part, nous retrouvons trois autres noms dont celui d’Arlanda Jean-Marie, de Wade Kailaysur et Ashok Seesaram qui ont également présenté des créations émanant avec une certaine profondeur. Fière et confiante du talent des apprentis, Malini affirme que ces derniers sont prêts à se lancer pleinement dans les diverses sphères artistiques qui se présenteront à eux.

De son côté, le Dr Vick Kumar Shibdoyal, senior lecturer et artiste académique de la MIE, révèle que cette exposition s’est concrétisée de manière à permettre aux futurs enseignants de pratiquer ce qu’ils prêchent, notamment la création de projets artistiques qu’ils vont ultérieurement transmettre à leurs élèves. Selon lui, ces opportunités permettent au final de promouvoir un style d’enseignement sain et constructif. Ainsi, si vous souhaitez découvrir un univers artistique proposé par des talents bourgeonnants, réfléchi de manière authentique et avec les moyens du bord, l’expo IdentiT se prolongera jusqu’au 20 décembre dans le Visual Arts Studio de la MIE, qui vous accueillera de 10 à 15 heures tous les jours de la semaine.

 

Creative emergence: four artists to discover in the IdentiT exhibition at the MIE.

Why not take a break from traditional exhibition spaces and sneak into a creative corner of the MIE to discover artistic projects created around the theme of identity? Some time ago, the Ministry of Education invited a number of diploma holders to join a programme called B.Ed in Art and Design, an initiative designed to develop their artistic talent and vision while acquiring a solid pedagogical foundation for training tomorrow’s artists in colleges. This adventure eventually gave rise to IdentiT, an exhibition produced in 15 weeks by 4 students from different professional backgrounds who all aspire to become teachers. Guided by their teachers, including Malini Callimootoo Jeewon, a seasoned artist on the global art scene and a regular teacher at the MIE.

She takes us behind the scenes of this exhibition, which was put together, organised and thought out by her students, but always under her supervision and with a little of her creative inspiration. She explains, among other things, that all the works on show are the product of the B.Ed programme, through which the teaching staff set out to train students so that they could mount their own exhibitions, penetrate art spaces and, of course, become complete visual art trainers so that the next generation of artists could receive the best possible training, adapted to the established syllabus. For Malini, this work is above all the fruit of collaboration, humbly emphasising that she was there above all to understand her students’ vision and help them realise their artistic potential.

Sculptures in metal and wood, multicoloured paintings, equivocal objects made from recycled materials, contemporary art with traces of modernism, and of course the students’ portfolios to show their process, step by step. An amalgam of art and pedagogy, the exhibition presents itself as a place to understand the different aspects of artistic creation, the inspirations that flow from it, and the different adjustments and modifications that can occur with any work of art.

For Asaven Venetheethan, bringing this project to fruition has enabled her to understand the different aspects of setting up and taking part in an exhibition. Proudly presenting one of his four projects, ‘My Generatio’, he explains that with his metal, polystyrene and cement sculptures, he wanted to embody his entire lineage, including his father, his children and of course himself. Asaven, who can be found on his Instagram page @sellenarts91, explains that after the exhibition, the four sculptures will end up in his garden, where his children will be able to enjoy and inherit them. Three other artists, Arlanda Jean-Marie, Wade Kailaysur and Ashok Seesaram, also presented creations with a certain depth. Proud and confident of the apprentices’ talent, Malini says they are ready to throw themselves fully into the various artistic spheres that lie ahead.

For his part, Dr Vick Kumar Shibdoyal, senior lecturer and academic artist at the MIE, reveals that this exhibition has come about in such a way as to enable future teachers to practise what they preach, namely the creation of artistic projects that they will later pass on to their pupils. In his view, these opportunities ultimately promote a healthy and constructive style of teaching. So if you’d like to discover an artistic universe proposed by burgeoning talent, thought through authentically and with the means at hand, the IdentiT exhibition will run until 20 December in the MIE’s Visual Arts Studio, which will be open from 10am to 3pm every day of the week.

Destinations
Hôtel
Luxury
News

Show Your Support

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Like it 4