fbpx Skip to content

News

L’Académie internationale des Chefs accueille de nouveaux adhérents

« Il faut arrêter de prendre les apprentis pour des bouche-trous ; quand on prend un apprenti on s’engage à transmettre notre savoir », a déclaré Patrick Vitry

Ils sont désormais plus d’une centaine de chefs et de dignitaires à avoir rejoint l’Académie internationale des Chefs. Plus d’une dizaine d’entre eux, dont la chef Neeloo Ungnoo, Meilleur ouvrier de Maurice, ont été intronisés par le chef Patrick Vitry, délégué international Afrique/Asie lors d’une sympathique soirée organisée par le chef Dominique Arsenius au restaurant Au Fil de l’Eau, au Domaine Alizées à Grand Baie.

Le chef Patrick Vitry s’est réjoui du nombre croissant de demandes pour rejoindre l’association et en a profité pour rappeler son histoire et ses valeurs. L’idée de l’Académie internationale des Chefs est née d’une rencontre à la présidence française avec d’autres chefs comme Lucien Veillet, président des Toques françaises à l’international, Guillaume Gomez, David Rathgerber et lui-même. Les Toques françaises étant bien présentes en Europe, il a été question de faire bouger cela vers l’Asie et l’Afrique afin de dynamiser la profession.

Patrick Vitry a souligné qu’adhérer à l’Académie, c’est aussi adhérer à un certain nombre de valeurs qui sont notamment :

– La mise en valeur des hommes et des femmes compétents exerçant dans les métiers de bouche tant en France qu’à l’étranger,

– La transmission et le développement de la gastronomie dans la plus pure tradition de l’art culinaire.

– Le partage des connaissances.

– La promotion des produits du terroir

– La valorisation de l’authenticité de la cuisine

L’animation et la démonstration dans les salons nationaux, régionaux et internationaux

L’organisation des dîners au profit des associations de personnes dans le besoin

L’assistance au profit des jeunes pour l’insertion professionnelle

Le délégué international Afrique/Asie a insisté sur le rôle de la transmission. « Il faut arrêter de prendre les apprentis pour des bouche-trous ; quand on prend un apprenti on s’engage à transmettre notre savoir. Si on voit des apprentis abandonner, c’est qu’il n’y a pas eu de transmission du chef ».  Il a aussi fait comprendre qu’être membre de l’Académie, ce n’est pas juste ajouter des insignes à son palmarès. « Recevoir la médaille et le certificat, c’est honorer des vertus qui ne risquent pas de se démoder », a-t-il expliqué.

À noter que lors de cette soirée, une vente aux enchères a été organisée au profit d’un enfant devant se faire opérer en France avec un don d’ustensiles de cuisine donnés généreusement par la firme Redline.

News
Saveurs

Show Your Support

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Like it 3