fbpx Skip to content

News

Kritesh Halkory remporte le Bocuse d’Or Mauritius

Prévue le 19 mars dernier et reportée à la dernière minute en raison du confinement, la finale de la compétition culinaire Bocuse d’Or aura finalement lieu le 2 décembre prochain à l’École hôtelière Sir Gaëtan Duval.

Prévue le 19 mars dernier et reportée à la dernière minute en raison du confinement, la finale de la compétition culinaire Bocuse d’Or aura finalement lieu le 2 décembre prochain à l’École hôtelière Sir Gaëtan Duval, ont annoncé les organisateurs mercredi lors d’une conférence de presse à l’hôtel Labourdonnais en la présence de l’ambassadrice de France, Florence Caussé-Tissier.

Les candidats pour cette compétition qualifiée de Jeux Olympiques de la Cuisine sont toujours les mêmes, à savoir du Bocuse d’Or à Amalen Vyapooree, (Chef exécutif du Long Beach), Emmanuel Fortuno et Bisham Jumangalsing (sous-chefs au Constance Belle Mare Plage), Kritesh Halkory (sous-chef au Constance Prince Maurice), Harrish Mungur (Executive sous-chef à C Mauritius) Dany Lochoo (Executive sous-chef à Domaine Bel Ombre), Vikram Bhaugeerutty (Executive Sous-chef au Salt of Palmar), Kiran Ramkalawon (Chef exécutive à l’île aux Cerfs Golf Club) et Dominique Arsenius (chef à son propre compte). On notera que parmi les sélectionnés il y a trois gagnants du Festival culinaire Bernard Loiseau.

La désignation des candidats pour cette finale mauricienne avait été rude ; ce qui avait poussé le jury a ajouté un neuvième candidat aux huit initialement prévus. La pandémie de la Covid-19 n’a pas seulement bouleversé le calendrier mais a empêché Maurice d’être présente à la sélection qui s’était tenue à Marrakech au mois d’octobre pour désigner le représentant du continent africain lors de la finale qui se tiendra à Lyon au mois de juin 2021. Toutefois, Maurice pourrait bénéficier d’une des deux Wild Cards et être tout de même présent au Sirha 2021, a indiqué Emmanuelle Coquet membre du comité organisateur mauricien.

« Pour la finale chaque candidat sera accompagné d’un commis déjà choisi par le chef. La compétition durera 5 heures et 35 minutes et comprendra la préparation d’un plat de fruit de mer et d’un autre de viande, a expliqué Jerome Fabre. Pour sa part, le chef Prakash Seetul a rappelé que la compétition doit se faire dans l’esprit de Paul Bocuse à savoir notamment, travailler en équipe, représenter son pays dignement et lui faire honneur, respecter les produits et ne pas faire de gaspillage, avoir de l’imagination et un sens de l’innovation, le respect de l’adversaire et l’humilité.

 

De son côté, Mme l’ambassadrice a rappelé l’importance de la gastronomie, notamment française qui est inscrite au Patrimoine immatériel de l’humanité de l’Unesco. Elle a salué « le travail formidable des chefs mauriciens et la qualité des produits locaux ». Mme Caussé-Tissier a aussi souligné l’apport des chefs dans la renommée de la destination Maurice et insisté que la gastronomie mauricienne est aussi un atout important au même titre que la plage et l’hospitalité légendaire.

 

 

 

 

 

 

News

Show Your Support

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Like it